vente achat perroquet
Elevage vente perroquet Freddy-m


jeune amazone à front bleu



perroquet cacatoes



perroquet gris



perroquet amazone à front rouge



perroquet youyou du sénégal






perroquet gris









cage




















alimentation











jeux



premier secours



















vétérinaire

Conseils & maintenance

Adopter un perroquet…

L'adoption d'un perroquet, n'est pas une chose qu'il faut prendre à la légère et ne doit surtout pas être motivée par ''un coup de foudre '' ou ''par un achat impulsif ''. Ce qui est valable lors de l'adoption de tout animal, l'est encore plus lorsqu'il s'agit d'un perroquet qui peut avoir une espérance de vie comparable à celle d'un être humain pour certaines espèces. Un perroquet élevé à la main, demande énormément d'attention et d'affection. Il est imprégné par l'homme dès sa naissance et a besoin du contact humain. Il peut stresser voire se piquer (maladie du picage) et dans les cas extrêmes se mutiler.
Cette décision d'adoption doit être mûrement réfléchie, vous devez être certain de pouvoir assurer à votre oiseau des conditions de vie parfaite. Nombreux sont les gens qui se séparent de leur perroquet parce qu'ils se sont lancés dans une aventure qu'ils n'arrivent pas à gérer. Il est donc nécessaire de bien se renseigner sur l'espèce. Renseignez-vous auprès d'éleveurs sérieux, ils vous donneront les meilleurs conseils concernant l'espèce et les meilleures conditions de détention.
La réglementation sur la détention de certaines espèces est très pointilleuse. Voici quelques explications sur les lois françaises auxquelles nos perroquets sont soumis.
Depuis environ trois siècles, 400 espèces animales ont disparu de la surface du globe. L'homme, plus que l'évolution naturelle en est la cause.
La convention de Washington réglemente les importations et les exportations de certains animaux et de certaines plantes, et de leurs dérivés, pour assurer la protection des espèces menacées.
La France a signé la convention de Washington en 1973.

Annexe I : Concerne les espèces menacées d'extinction. Leur commerce international est interdit. On y trouve les cétacés, les singes anthropoïdes, les lémurs, les félins tachetés, l'éléphant d'Asie, le rhinocéros, les tortues marines, les crocodiles africains, les rapaces, les perroquets les plus menacés et certaines plantes.

Annexe II : Concerne les espèces moins menacées que les précédentes, mais dont la surpopulation pourrait menacer la survie. On y trouve les varans, l'éléphant d'Afrique, les félins sauvages, les singes, les crocodiles, les rapaces et les psittacidés non cités à l'annexe I.

Annexe III : Concerne d'autres espèces. Tout spécimen né et élevé en captivité est considéré comme relevant du régime de protection immédiatement inférieur à celui dont bénéficie son espèce et pourra donc toujours faire l'objet d'un commerce international. Les services extérieurs des douanes sont chargés aux frontières de l'application de la convention.

Etre en règle avec la loi :

Compte tenu de la législation sur la protection des espèces menacées, vous devez pouvoir justifier de la provenance licite de vos oiseaux par une facture ou par un certificat de cession, même en cas de cadeau. Par exemple, pour un perroquet gris du Gabon, le cas est simple, puisqu'il est inscrit dans l'annexe II de la convention de Washington. Concernant les oiseaux nés et élevés en captivité l'éleveur vous fournira un certificat de cession avec copie du registre d'élevage.

Pour les oiseaux d'importation, la facture d'achat ou le certificat de cession doivent obligatoirement comporter le numéro d'enregistrement du CITES (Convention on International Trade of Endangered Species). 

TEXTE DE LOI EN VIGUEUR:

- Arrêté du 10 août 2004.
- Arrêté du 24 mars 2006.


Les perroquets : 

D'un naturel joyeux, il est attentif, prudent, malin. Il possède une grande finesse d'observation et une excellente mémoire. Certains perroquets sont doués pour apprendre à parler, à siffler, à imiter des bruits et en être conscient. Il adopte généralement une personne dans un foyer familial, s'il n'est pas l'ami de tout le monde: ne lui en voulez pas! Il est fidèle et reconnaissant et peut être jaloux. Mais il est aussi capricieux, coléreux (en jouant, il peut pincer fort et vous faire très mal.) Il peut être capable de haine. L'amazone a de grandes facultés pour la parole et lui aussi " choisit " son préféré dans la famille. Le cacatoès est, généralement, plus sociable et se dirige aisément vers les autres membres de la famille mais là aussi, c'est lui qui décide !! 


Ennemis :

- soleil fort, chaleur, froid, courant d'air.
- changement brusque de température.
- tabac et la fumée de cigarette.
- produits volatils (javel, solvant, essence…), cuivre et peinture au plomb...
- insecticides ménagers et produits d'entretien.
- papier journal.
- persil et avocat et la rhubarbe sont à bannir.
- mauvaise hygiène (eau stagnante, perchoirs et sols sales)
- attention aux fenêtres et baies vitrées (l'oiseau n'aperçoit pas le vitrage et peu l'heurter mortellement !). 
- certains arbustes et plantes d'appartement.


Bonnes attitudes :

- La cage: il doit s'y sentir bien, avec suffisamment d'espace.
Le perroquet est destructeur: attention à l'épaisseur de la maille de la cage ! Elle doit être pourvue d'objets en bois, en cuir, en plastique dur (acrylique)… que le perroquet pourra ronger. On peut ajouter des cordes en chanvre, des branches de noisetier non traitées. Il peut aussi avoir peur d'un objet puis s'y habituer (balançoire par exemple), c'est pour cette raison qu'il est préférable de mettre des jouets dans la cage dès la venue de l'animal. Attention au stress et à l'ennui !

- L'hygiène: pour le fond de cage, on préfère de la litière végétale au papier journal (en cas de contact, risque de mastication, l'encre est toxique). L'eau de boisson doit être toujours propre. Nettoyez régulièrement les perchoirs et jouets et rincez abondamment à l'eau claire. On adoptera des perchoirs de diamètre différent afin d'éviter crampes et rhumatismes aux pattes. Veillez à l'usure du bec et des griffes: un perchoir manucure en ciment installé " efficacement ", près d'un jouet fait très bien l'affaire (d'autant plus que les griffes poussent très vite et vous feront mal quand le perroquet sera sur vous !). 
Le perroquet doit avoir ses heures de sommeil, s'il n'est pas dans l'obscurité totale, vous pouvez mettre une couverture sur la cage. De plus, il aime être propre: n'hésitez pas à lui faire prendre un bain dans un évier ou une bassine, voir même dans votre baignoire, eau tiède et le sécher (serviette + sèche cheveux si la température de la pièce est un peu fraîche). 



L'alimentation :

C'est un facteur des plus important chez le perroquet. Mal alimenté, il aura une espérance de vie très réduite due à un rachitisme par une alimentation mal équilibrée donc carencé. 
Beaucoup de perroquets meurent très jeunes du fait d'un problème de santé et d'une mauvaise alimentation. 
Son alimentation doit être composée de fruits, légumes ainsi que des graines et extrudés. Les fruits devront être lavés et séchés, coupés en morceaux, parfois épluchés mais il y a des vitamines dans les épluchures et ce serait dommage d'en priver le perroquet ! Certains préféreront les légumes cuits à l'eau. Le choix des fruits et légumes est vaste: pomme, tomate, carotte, endive, banane, courgette, cerise dénoyautée… Bref, tous les fruits et légumes de saison feront l'affaire! L'avocat, le persil et la rhubarbe sont mortels ! Attention à ne pas donner une alimentation humaine: plats préparés, sauces, gâteaux, charcuterie, pain, viande, épices, lait... Le perroquet ne mange ni des vers de farine ni des insectes! Même si fruits et légumes doivent être mis en valeur dans son alimentation, les graines et extrudés restent cependant la base: évitez les mélanges trop riches en graisse. 

Beaucoup de perroquets meurent très jeunes et l'autopsie révèle une cirrhose du foie attribuée à une alimentation trop grasse et à un manque d'exercice qui favorise un excès de poids excessif. Une bonne alimentation respecte le mode de vie sauvage, use normalement le bec, distrait l'animal et évite le déséquilibre alimentaire. 
On préfère donner trois fois à manger en petite quantité plutôt qu'une fois et abondante. Le perroquet est gaspilleur: il rejette les graines qui ne lui plaît pas sur le moment et recherche sa nourriture préférée. On augmente alors le nombre de mangeoires et on les remplit moins haut de façon à ne pas sortir les graines de la mangeoire... Certains perroquets préféreront recevoir les fruits et légumes le matin alors que d'autres seront ravis d'en recevoir le soir. A vous de faire en fonction de ses goûts ! Ils devront être lavés et séchés, coupés en morceaux, parfois épluchés ! On peut récompenser notre perroquet avec une friandise .

Les jeux

Un des pires ennemis pour le perroquet est l'ennui. Disposez les jouets dans la cage sans contrarier son bien être et son espace vital. Dites-vous bien une chose, votre perroquet a besoin de détruire alors proposez-lui de quoi casser, des jeux où il pourra grimper, se balancer, ronger. Evitez le métal, préférez les cordes, le plastique, le bois, le cuir. On trouve tous les jouets possibles et inimaginables, faites-lui plaisir, votre perroquet sera reconnaissant. Il sera tout simplement heureux !

Les premiers secours

En cas de maladie ou d'accident pour un perroquet, il faut agir très vite afin de ne pas perdre son oiseau. 
En volière, un accident est très vite arrivé (oiseau coincé dans le grillage ou autre). Pour ce qui est des maladies, les perroquets sont très habiles pour cacher leur état et il est parfois impossible pour le propriétaire de s'en apercevoir aussitôt. Si vous surveillez et manipulez régulièrement votre oiseau, il vous sera plus facile de voir arriver une dégradation se son état général.


Comportement d'un oiseau malade:

- Perte de poids bréchet décharné: essayez de peser régulièrement votre oiseau et de toucher sa poitrine, s'il y a une perte de poids c'est qu'il y a un problème.
- Le plumage est terne: un oiseau en bonne santé doit avoir le plumage parfait et brillant.
- Comportement triste, n'est plus actif, arrêt de l'alimentation, régurgitation, essoufflement, tout changement de comportement doit vous inquiéter.
- Plumage gonflé en permanence: l'oiseau a froid et gonfle ses plumes pour une meilleure isolation. Pour un oiseau de compagnie, le fait de gonfler ses plumes pendant les câlins est normal.
- Sommeil sur les deux pattes: un oiseau en bonne santé dort en principe sur une seule patte.
- L'oiseau perd son équilibre et tombe de son perchoir. 
- Anomalies dans les fientes: diarrhée, présence de sang et / ou de couleur jaune / orange est anormal.

N'hésitez pas au moindre doute de contacter votre vétérinaire aviaire

Il est fortement recommandé d'avoir, dès l'acquisition d'un perroquet, une adresse d'un vétérinaire aviaire. En effet, tous les vétérinaires ne sont pas spécialisés dans les perroquets et ce n'est pas en cas de problème qu'il faut commencer à rechercher un spécialiste dans la région ! 

Nous rappelons également qu'il existe un bon nombre de littératures spécialisées pour l'élevage et la maintenance de toutes les espèces de perroquets. 

Il est également judicieux de participer aux activités des différents clubs afin de parfaire ses connaissances en matière d'élevage et de maintenance des oiseaux détenus en captivité. 

En outre, par le biais d'Internet, vous trouverez différents sites et forums très intéressants, qui vous fourniront des informations précieuses. 

Enfin, vous pouvez vous adresser aux éleveurs spécialisés pour toute information jugée nécessaire.


 

© 2006 Baby Perroq - tous droits réservés
03 82 83 60 97 - nous contacter
N° Déclaration CNIL : 1211125
Réalisation- Phil informatique